« A plusieurs, on réfléchit mieux que tout seul ! »

La complémentarité du métier de Conseiller Rivalis et celui de l’Expert-Comptable n’est plus à prouver. Ces deux professions ont pour objectif commun d’accompagner le dirigeant, avec chacun leur fonction. Tout le monde doit en sortir gagnant, mais en premier lieu le client.

« L’Expert-Comptable est un généraliste, c’est à lui d’orienter ses clients vers des personnes compétentes sur des domaines spécifiques. A plusieurs, on réfléchit mieux que tout seul ! » comme l’affirme Marc Dujardin, Expert-Comptable au cabinet DVB, convaincu de l’efficacité de la méthode Rivalis.



Pouvez-vous présenter rapidement votre activité et votre cabinet svp ?

Je suis Marc Dujardin, Expert-Comptable au cabinet DVB Expertise Comptable (14111 Louvigny).

Nos missions et services sont spécifiques : Comptabilité de l’entreprise, droit fiscal, services en ligne, suivi juridique de l’entreprise, droit social, gestion et information de l’entreprise et accompagnement des créateurs d’entreprise. Notre service social est très développé et nous avons beaucoup investi dans cette branche car c’est la partie la plus délicate techniquement de notre métier : nous établissons en moyenne 1200 fiches de paie par mois.



Aujourd'hui, combien d'entreprises suivez-vous ? Et quel est leur profil ?

Le cabinet assure le suivi comptable, social, fiscal et juridique d’environ 600 clients pour toutes sortes d’activités. Nos clients sont surtout des TPE de 0 à 19 salariés.



Depuis combien de temps connaissez-vous le Conseiller Rivalis Pascal Lecerf ? Et comment l'avez-vous rencontré ?

Je l’ai rencontré en 2013, nous avons pris contact sur le site Petite-Entreprise.net. Les synergies se sont rapidement mises en place car c’est quelqu’un de très dynamique et efficace, j’apprécie de travailler avec lui. Nous discutons régulièrement de l'attrait du suivi client par un conseiller spécialisé et disponible.



Pour vous, Pascal Lecerf est-il un partenaire ?

Oui totalement, nous nous apportons beaucoup mutuellement.

Pascal Lecerf apporte à mes clients un accompagnement rigoureux et mensuel, que nous ne pouvons pas assurer avec nos taux de facturation. Il les aide au quotidien avec rigueur : relance des impayés, facturation, analyse de la rentabilité, etc… un véritable coaching !



Quels sont les bénéfices que vous retirez de ce partenariat avec M. Pascal Lecerf ?

Il me recommande à quelques artisans, cela nous permet de rencontrer de nouveaux chefs d'entreprise et de proposer une collaboration. Je vais également le mettre en relation avec quelques uns de mes clients qui ont besoin d’accompagnement pour le développement de leur entreprise : des artisans excellents dans leur domaine mais qui ne suivent pas suffisamment de près leur gestion.



En êtes-vous satisfait ?

Bien sûr, car je suis convaincu du concept Rivalis. C’est un métier nécessaire et indispensable, j’y crois réellement. La complexification des règles du bâtiment, des lois sociales et comptables rend indispensable l’assistance du Conseiller Rivalis.



D'après vous, quelle est la plus grande différence entre un expert-comptable et un Conseiller Rivalis ?

Nous, les Experts Comptables, nous sommes des hommes de constat, nous pouvons insuffler des politiques mais nous n’intervenons pas dans le quotidien du client comme le Conseiller Rivalis.



Pouvez-vous nous citer des exemples ?

Je constate qu’un de mes clients facture 50h à 35 € alors qu’il pourrait en vendre 100 et que son taux horaire pourrait être réévalué. Il a vraiment besoin d’un Conseiller pour le guider dans ses décisions. On ne peut pas réaliser ce genre de missions et surtout on ne sait pas les faire : ce n’est pas notre métier.

Un autre exemple : l’artisan qui a refait la peinture du cabinet il y a six mois, ne nous a toujours pas envoyé la facture. Il lui faudrait un accompagnement rigoureux pour rattraper sa facturation et il ne remarquerait même pas le coût du Conseiller Rivalis, tellement il y gagnerait. Un Conseiller Rivalis est un vrai coach : c’est lui qui peut le guider dans ses prises de décisions, c’est lui qui va lui dire de s’habiller différemment pour un rdv important, c’est lui qui va donner confiance au client, c’est lui qui sait déterminer le prix de vente acceptable au plus près des prix du marché, c’est lui qui voit aussi l’approche marketing de l’entreprise, etc.

En bref, c’est un accompagnement personnalisé et régulier.



Vous recommandez donc la méthode Rivalis à vos confrères ?

L’Expert-Comptable est un généraliste, c’est à lui d’orienter ses clients vers des personnes compétentes sur des domaines spécifiques. A plusieurs, on réfléchit mieux que tout seul !




Note de Rivalis : Dans son contrat de partenariat avec Rivalis, le Conseiller Rivalis s’interdit de procéder à une quelconque saisie d’écritures relevant des prérogatives définies par l’Ordre des experts-comptables ainsi que d’intervenir dans les procédures de Déclaration de Cessation de Paiement. Il s’interdit plus généralement d’exécuter tout acte relevant des prérogatives définies par un métier règlementé.


*Le pilotage d'entreprise aide le dirigeant à prendre les meilleures décisions pour augmenter la rentabilité de son entreprise. Pensée pour les artisans et TPE de moins de 19 salariés, cette méthode de gestion a fait ses preuves (voir enquête utilisateurs Rivalis).

Tags
Derniers billets
Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square