« Expert-comptable et Conseiller Rivalis ont tout à gagner à devenir partenaires. »

19/06/2014

Introduction :

BDL fait partie des cabinets d'expertise-comptable désirant fournir un suivi en temps réel à leur client. C'est pourquoi il signe un partenariat avec le groupe Rivalis en 2010 pour proposer à ses clients le service « BDL Accompagnement + prestations Rivalis ».

« La méthode Rivalis nous a séduit de part sa complémentarité avec nos prestations. L'objectif est de permettre au chef d'entreprises d'avoir une vision de leur activité en temps réel », explique Cyrille Languille, Expert-Comptable associé du cabinet BDL.

 

Bonjour, nous allons parler un peu de vous M. Languille :
Pouvez-vous présenter rapidement votre activité et votre cabinet svp ?

Bonjour, je suis Cyrille Languille, Expert-Comptable au Cabinet BDL Cambrai (59400).

Nous sommes un groupe composé de 8 associés répartis sur 3 sites : Cambrai (30 collaborateurs), Valenciennes (60 collaborateurs) et St Amand (35 collaborateurs).

 

Aujourd'hui, combien d'entreprises suivez-vous ? Et quel est leur profil ?

Notre cabinet de Cambrai suit environ 300 entreprises (hors professions libérales et SCI).
Nous intervenons dans toutes les activités mais notre cœur de métier est la TPE (elles ont entre 5 et 20 salariés.

 

Depuis combien de temps connaissez-vous M. Vincent Cordonnier ? Et comment l'avez-vous rencontré ?

Je le connais depuis 5 ans. Je l’ai rencontré par l’intermédiaire d’un ancien Conseiller Rivalis.

 

Pour vous, Vincent Cordonnier est-il un partenaire ? Si oui, pouvez-vous nous expliquer comment se concrétise ce partenariat pour vous et vos clients ?

Oui tout à fait, on travaille en toute intelligence sur les dossiers par rapport aux principes évoqués.

Nous avons signé un partenariat en 2010 pour poser nos règles de fonctionnement.

Nous avons mis en place des fourchettes de chiffre d’affaires pour les artisans et les commerçants : en fonction de cette grille, nous nous engageons sur un montant d’honoraires limité à une prestation comptable, juridique et d’établissement de fiches de paie.

Les Conseillers Rivalis interviennent dans leur métier de suivi de gestion et nous nous cantonnons à notre métier de base : comptabilité, juridique et établissement de la fiche de paie.

L’intérêt est de proposer aux TPE des prestations complètes grâce à l’accompagnement du Conseiller Rivalis et à une tarification du cabinet qui sera adaptée au dossier.

 

Quels sont les bénéfices que vous retirez de ce partenariat avec M. Vincent Cordonnier ?  

On sent que les chefs d’entreprise sont très bien accompagnés. On les sent plus détendus et rassurés. L’accompagnement mensuel du Conseiller Rivalis est essentiel pour la sérénité du chef d’entreprise. Les clients non suivis par Rivalis peuvent être plus stressés et isolés.
Lorsqu'on intervient sur des dossiers où les clients ont des difficultés financières, notre travail en binôme offre une pérennité à l'entreprise, car le suivi de la rentabilité est meilleur. On arrive plus facilement à redresser la situation.

 

En êtes-vous satisfait ?

Oui évidemment ! On constate que la formalisation de ce partenariat est très bénéfique.
Grâce au meilleur accompagnement du chef d’entreprise, nos relations sont plus agréables avec nos clients. On sait que le client est bien accompagné, donc c’est aussi un gain de temps pour nous sur ces dossiers.

 

Vous avez une mission de conseil auprès de vos clients tandis que M. Vincent Cordonnier fait du Pilotage d'entreprise : Pouvez-vous nous expliquer la différence entre vos métiers ?

Je travaille sur des reportings mensuels ou trimestriels : je fais des constatations. Notre cabinet fait un compte d’exploitation et nous rendons compte au chef d’entreprise de ses chiffres.

La différence majeure du Pilotage d’Entreprise* est que le Conseiller Rivalis va beaucoup plus dans le détail et dès l’installation du progiciel, il analyse la rentabilité de l’entreprise.

Par exemple, dans le monde du bâtiment ou de la carrosserie, Rivalis analyse les taux horaires, les devis, les facturations, les budgets et la rentabilité. Nous ne le faisons pas de manière aussi détaillée, c’est plus rare.

Nos métiers sont complémentaires : nous avons de très bons dossiers en commun depuis 5 ans. Le travail est fait en amont par le Conseiller Rivalis et nous intervenons en complément sur la validation des budgets, d’une situation, des tableaux de bord et l’analyse de gestion établie par Vincent.

 

Certains experts-comptables sont suivis par un Conseiller Rivalis. Comprenez-vous l'intérêt d'une telle démarche ? Pouvez-vous nous l'expliquer ?

Une partie de notre métier est la production de comptes annuels. Donc, tout comme un artisan du bâtiment, nous vendons des heures de travail. Grâce à cette notion de Pilotage et d’analyse de rentabilité, nous comprenons l’intérêt qu’un cabinet ait recours à un Conseiller Rivalis !

 

D'après vous, quelle est la plus grande différence entre un expert-comptable et un Conseiller Rivalis ?

En tant qu’Expert-Comptable, je parle « d’optimisation de la situation et du patrimoine du chef d’entreprise ». Le Conseiller Rivalis parle « d’amélioration de la rentabilité de l’entreprise ».

La grande valeur ajoutée de l’Expert-Comptable est l’apport technique sur les domaines juridiques, fiscaux et sociaux. Le Conseiller Rivalis n'a pas d'agrément pour s'occuper de la comptabilité, nous sommes donc très complémentaires.

 

Que diriez-vous à vos confrères Experts-Comptables à propos de Rivalis ? Les inciteriez-vous à rencontrer les Conseillers de leur région ?

Oui bien sûr. Je l’ai déjà fait : je dis aux Experts-comptables qui pensent que les Conseillers Rivalis sont des concurrents que cette perception est fausse. Les Conseillers Rivalis ne pratiquent pas les mêmes services que nous, nos activités sont tout simplement complémentaires.

Nous avons un objectif identique : accompagner les dirigeants et les aider à développer leur entreprise !

 

 

 

Note de Rivalis : Dans son contrat de partenariat avec Rivalis, le Conseiller Rivalis s’interdit de procéder à une quelconque saisie d’écritures relevant des prérogatives définies par l’Ordre des experts-comptables ainsi que d’intervenir dans les procédures de Déclaration de Cessation de Paiement. Il s’interdit plus généralement d’exécuter tout acte relevant des prérogatives définies par un métier règlementé.

 

*Le pilotage d'entreprise aide le dirigeant à prendre les meilleures décisions pour augmenter la rentabilité de son entreprise. Pensée pour les artisans et TPE de moins de 19 salariés, cette méthode de gestion a fait ses preuves (voir enquête utilisateurs Rivalis).

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales