Donnez la priorité à la rentabilité de votre entreprise

04/01/2016

Votre chiffre d'affaires a progressé cette année mais vous ne gagnez pas plus d'argent ?
C'est probablement le signe d'une visibilité insuffisante sur les dépenses et les marges de votre entreprise. Soyez prudent, car une chute de votre CA pourrait « plomber » durablement les comptes de la société !

 

Découvrez comment travailler sur votre rentabilité et améliorer durablement votre résultat.

Photo : David, plaquiste

 

Comment calculer votre taux de rentabilité ?
Pour connaître votre rentabilité, vous devez prendre en compte toutes les sommes mobilisées pour générer votre chiffre d'affaires, c'est-à-dire les charges fixes (loyer, salaires, amortissement) et les charges variables (frais de transport, approvisionnements etc). Attention, on distingue deux types de rentabilité, la rentabilité économique et la rentabilité financière. Dans notre cas, pour une TPE-PME, c'est la rentabilité économique qui nous intéresse puisqu'elle mesure la performance de l'entreprise. Pour la calculer, il suffit de poser cette opération : 

 

Les banques apprécient ce ratio car elles l'utilisent pour identifier dans quelles conditions les sommes prêtées dégageront un résultat. Bien entendu, il existe d'autres indicateurs liés à la performance de l'entreprise que vous pouvez calculer avec l'aide d'un logiciel de gestion (le seuil de rentabilité, la profitabilité ou encore le point mort par exemple).
Mais n’oubliez pas, les ratios c’est bien, mais ce qui est mieux c’est la collecte d’information et de chiffres qui permettent d’agir et de réagir pour anticiper une situation.

Le fameux « gérer c’est prévoir » prend tout son sens.


Se focaliser sur le chiffre d'affaires est donc une erreur. Vous pouvez très bien réaliser un bon chiffre d'affaires et dans le même temps perdre de l'argent si vous ne parvenez pas à maîtriser vos coûts. Pour résumer simplement, la notion de rentabilité correspond à l'argent que vous allez gagner réellement grâce à votre entreprise.

 

 

Réalisez un vrai prévisionnel de votre entreprise
Le prévisionnel réel de l'entreprise est le document fondamental pour piloter correctement votre entreprise. Il vous donne un état des lieux de votre entreprise (TPE-PME), mettant en lumière tout son fonctionnement et l'objectif de résultat que vous souhaitez atteindre. Ce prévisionnel doit établir la valeur réelle de vos charges mais aussi de votre productivité. Cette étape est cruciale car l'analyse de votre rentabilité doit être faite sur des charges réelles, et non sur de fausses projections.

Nous conseillons vivement à toute entreprise de se faire accompagner dans cette étape par un expert en Pilotage d'Entreprise, formé pour cela.

Le Conseiller Rivalis de votre région est habilité à effectuer ce type de prévisionnel.


Le dirigeant doit connaître la rentabilité de chaque devis envoyé 

En tant que chef d'entreprise, êtes-vous capable de dire si vos devis sont rentables au moment où vous les établissez ? Difficile de savoir... c'est une information que le chef d'entreprise n'a pas immédiatement, voir rarement même au moment du bilan, où l'on analyse davantage le résultat final que le résultat net généré sur chaque affaire. Et malheureusement pour vous, il est trop tard pour agir et redresser la barre.

 

Un bon pilotage d'entreprise nécessite une prise de décision éclairée avant chaque devis. La rentabilité sur chaque affaire doit pouvoir être obtenue en un clic pour régler les tarifs au plus juste, choisir les fournitures adaptées, le nombre d'heures à consacrer, etc. Sans ces indications, comment savoir si vous gagnez réellement de l'argent et combien ?

C'est une des fonctionnalités majeures du progiciel Rivalis 5 qui, à notre connaissance, est l'unique logiciel disposant d'un bouton "Analyse de rentabilité" au moment de l'édition du devis. Avant l'envoi de chaque devis, Rivalis vous dit s'il est rentable ou non :

 

Rivalis vous fournit une « photo instantanée » à un moment donné de l'entreprise ainsi qu'une projection des résultats. Le logiciel calcule en direct si votre devis est suffisant pour couvrir vos coûts de structure et dégager une marge nette. Toutes les charges de l'entreprise sont prises en compte dans ce calcul.

 


Bouton "Analyse de rentabilité" du tableau de bord du progiciel Rivalis 5


L'outil est puissant et va jusqu'à prendre en compte vos habitudes, les délais d'impayés, etc. 

Lorsque vous faites un devis pour un nouveau client, le logiciel vous indique si oui ou non vous avez pris du retard dans le plan de marche. Si vous continuez sur cette voie, vous n'atteindrez par l'objectif de rentabilité. Quand vous disposez de cette information, vous pouvez ajuster le montant de ce devis et des prochains pour combler l'écart. De plus, le logiciel vous indique quand il est nécessaire de relancer les clients pour le paiement des créances de manière à éviter les problèmes de trésorerie.

 

Maximisez le rendement de votre entreprise : les actions à mettre en place
Un expert en Pilotage d'Entreprise comme votre Conseiller Rivalis vous conseillera sur les multiples leviers à disposition du dirigeant pour impacter sa rentabilité ;

 

Choisissez un cap et maintenez-le : vous devez fixer des objectifs à atteindre mais veillez à ne pas tout remettre en cause dès que vous rencontrez un obstacle.

 

N'oubliez pas que vous pouvez traverser une mauvaise passe en raison de la conjoncture économique, cela ne signifie pas forcément que votre stratégie est à revoir.

Sachez aussi que récolter les fruits d'une bonne stratégie peut prendre du temps.


Concentrez-vous là où vous êtes productif : gardez l'esprit focalisé sur votre cœur de métier et externalisez ce qui peut l'être et surtout là où vous n'apportez aucune valeur ajoutée. Rivalis distingue les heures "productives" des autres heures, y compris pour les employés, et permet d'optimiser les heures dépensées pour qu'elles favorisent la rentabilité de l'entreprise.

Raisonnez en terme de marge : 
Prix de vente HT – prix d'achat HT

 

Mais ce chiffre ne vous donne pas une indication suffisante sur la compétitivité de votre entreprise et sur sa rentabilité ! Pour déterminer si votre affaire est rentable, vous devez connaître le résultat et donc calculer la marge nette. Il faut pour cela déduire les frais de gestion commerciale (HT) de votre marge brute. Ils correspondent aux coûts pesant sur votre entreprise, comme les frais de personnel ou encore l'amortissement du matériel. Certains progiciels de gestion vous simplifient la tâche et calculent automatiquement la marge nette par affaire, c'est le cas de Rivalis 5.

Limitez vos charges : tentez de renégocier régulièrement vos contrats d'assurance et de télécoms ou encore vos frais bancaires. Si vous êtes fidèles à vos fournisseurs, là aussi vous pouvez récupérer quelques euros et négocier les délais de règlement des factures. Evitez les ruptures de stocks ou au contraire un stock trop important, faites la chasse au gaspillage en général. Vous allez être surpris de l'impact que peut avoir toutes ces petites économies sur votre résultat global !


Passez maître dans la gestion de l'information : les logiciels sont une des clés pour améliorer votre rentabilité. Certains tableaux de bords vous permettent de suivre en temps réel le niveau de ventes, de production, la situation des clients ou encore la logistique. Encore faut-il choisir le bon logiciel, l'installer et le maîtriser pour espérer un retour sur investissement. Utiliser ces outils va vous permettre de faire la chasse aux coûts cachés. Mais attention aux usines à gaz, souvent il vaut mieux miser sur la "simplicité utile", vous n’arriverez pas par manque de temps à tout suivre : il faut se fixer des priorités , la marge en est une.

Photo : Patrick, peintre et utilisateur de la méthode Rivalis présente son tableau de suivi de chantier.

 

Optimisez la phase de production ou des chantiers : avec un bon système d'information, vous pourrez facilement repérer et cibler les dysfonctionnements lors de la production, gage d'une meilleure rentabilité pour votre PME, et vous focaliser sur ce qui est le plus intéressant.


Relancez les mauvais payeurs : de gros impayés « coupent » votre apport en oxygène, votre trésorerie est insuffisante pour couvrir les charges et vous pouvez être amené à contracter un emprunt. Des intérêts à payer, cela signifie une baisse de résultat et donc moins d'argent dans votre poche à la fin de l'exercice comptable. Certains logiciels de gestion d'entreprise vous indiquent justement les relances de paiements à effectuer pour éviter les problèmes de trésorerie.

Rivalis 5 permet la relance automatique des impayés, avec des niveaux de relance différents selon la fermeté que vous souhaitez affirmer.

 


Vous avez des conseils supplémentaires pour améliorer votre rentabilité ?
N'hésitez pas à poster vos commentaires et nous y répondrons !

En savoir plus

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales