Grâce à Rivalis, Alexis envisage l’avenir de son entreprise plus sereinement.

Découvrez le témoignage d’Alexis Greneche, gérant d’une société spécialisée dans la charpente, couverture et zinguerie (72). Son père, Alain Greneche, lui a cédé les commandes de l’entreprise fin 2013.


Avant Rivalis, la situation de l’entreprise était très compliquée. Les fonds propres étaient négatifs et les banques ne voulaient plus soutenir financièrement la société.

Il a découvert Rivalis via une connaissance commune. Lors de la première rencontre entre le chef d’entreprise et son Conseiller Rivalis en fin d’année 2013, un prévisionnel a été formé grâce au bilan précédent : le potentiel de l’entreprise s’est alors révélé.

Alexis, client Rivalis en compagnie de Conseiller Christophe De Fontenay

Le Conseiller Rivalis possédait des compétences dans le secteur du bâtiment, domaine d’activité de l’entreprise. Il connaissait donc les termes techniques, ce qui a facilité leur collaboration tout en optimisant leur confiance.


L’entreprise étant en difficultés de trésorerie, la méthode de pilotage Rivalis a été mise en œuvre dès début 2014. Les premières actions mises en place ont été de confier l’édition des devis à Alexis et d’établir un prévisionnel afin de définir l’objectif pour l’année à venir.

« Grâce à Rivalis, je connais mes objectifs de temps de réalisation de chaque chantier et la marge de négociation. » Ils ont ensuite étudié la procédure d’analyse des devis pour s’assurer qu’un devis transmis au client est un devis gagnant.

« Je rencontre mon Conseiller Christophe De Fontenay tous les mois pour faire un point sur le mois dernier et sur le mois à venir. »


Depuis trois ans, Alexis applique tous les jours les conseils de son Conseiller. Les fonds propres de l’entreprise sont reconstitués et la confiance des banquiers est regagnée.

« Mon Conseiller Christophe est très disponible et à mon écoute quand j’ai besoin de lui. »


Aujourd’hui, l'entreprise va mieux. Le gérant a pu investir dans du matériel pour travailler efficacement et , par la suite, développer l’entreprise.

« Aujourd’hui, j’envisage l’avenir de mon entreprise plus sereinement. »