Ouvrir son restaurant : les formations obligatoires

10/02/2016

Depuis 2006, il n’est plus possible d’ouvrir un restaurant sans avoir au préalable suivi un certain nombre de formations obligatoires ayant pour but de sensibiliser les exploitants aux bonnes pratiques, à la législation et aux règles qui s’appliquent (en matière d’hygiène, de vente d’alcool, etc.) aux restaurants. Voici un bilan de ces formations obligatoires avant d’ouvrir votre restaurant.

 

 

 

 

 

La formation pour le permis d’exploitation

 

Ouvrir un restaurant nécessite l’obtention d’une licence restaurant, qui s’achète. Néanmoins, pour pouvoir exploiter cette licence, il est nécessaire d’obtenir un permis d’exploitation que l’on obtient suite à une formation, dispensée par des organismes agréés par le ministère de l’intérieur.

 

Cette formation :

 

  • Se déroule sur 20h minimum, pour ceux qui exploitent une licence pour la 1ère fois ;

  • Se déroule sur 6h pour ceux qui ont au moins 10 ans d’expérience professionnelle ;

  • Se déroule sur 1 journée pour ceux qui ont déjà une licence pour la vente à emporter entre 22h et 8h ;

  • Traite de la prévention contre l’alcoolisme ;

  • Traite de la protection des mineurs ;

  • Traite de la répression de l’ivresse publique ;

  • Traite de la législation sur les stupéfiants ;

  • Traite de la vente de tabac ;

  • Traite de la lutte contre les nuisances sonores ;

  • Traite des motifs de fermeture administrative ;

  • Traite de la responsabilité civile et pénale des gérants de restaurants.

 

Cette formation semble assez basique mais elle a le mérite de rappeler la responsabilité civile et pénale des restaurateurs, ce qui est une bonne chose si l’on ne veut pas se retrouver en délicatesse avec la loi lorsque qu'un problème survient.

 

 

La formation sur l’hygiène et la sécurité

 

Depuis 2012, en plus de cette formation sur la responsabilité des gérants de restaurants et la réglementation concernant la vente d’alcool vient s’ajouter la formation obligatoire concernant les bonnes pratiques d’hygiène.

 

En réalité, au moins une personne dans l’établissement doit être formée aux règles élémentaires de l’hygiène dans un restaurant. Par conséquent, si l’un des salariés a un CAP, un BEP ou un BAC pro relatif à la restauration, l’hygiène ou le génie biologique, au moins, la formation n’est pas obligatoire (la liste complète des diplômes dispensant de cette formation est disponible à cette adresse ; il s’agit du contenu de l’arrêté du 25 novembre 2011).

 

Egalement, toute personne ayant au moins 3 ans d’expérience comme gérant d’un restaurant est dispensée de cette formation.

 

 

La réglementation : des bases à connaître

 

Même si elles ne sont pas obligatoires, certaines formations délivrées par exemple par les chambres consulaires peuvent être très intéressantes pour le futur restaurateur. En effet, les normes d’affichage, les règles concernant la diffusion de la musique, l’installation d’une terrasse, les horaires d’ouverture, les règles de sécurité, etc. sont assez précises. Il est donc impératif de bien les connaître pour ne pas tomber sous le coup de la loi et se retrouver à payer une amende ou, pire, avoir à effectuer une fermeture administrative.

 

Formations, aide d’un expert indépendant (consultant, juriste, etc.) peuvent donc être d’une grande aide pour ne pas faire d’erreur à l’ouverture de son restaurant et être en parfaite conformité avec la loi.

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales