J'ai retrouvé le sourire grâce à mon Conseiller Rivalis

09/06/2020

 

Bruno est gérant d’une entreprise spécialisée dans la rénovation énergétique et la construction de pavillons neufs.

 

Son entreprise a connu un résultat fortement négatif et faisait face à des problèmes de trésorerie.

 

« Il savait que sa trésorerie était déficiente, mais il ne savait ni pourquoi ni comment résoudre ce problème. »

 

Le gérant et son Conseiller Rivalis Régis Planchard ont mis en place de nombreuses actions afin de faire en sorte que l’entreprise se redresse. Ils ont refait correctement les devis, ont retrouvé des marges sur les produits d’achats et ont finalement recalculé tout le système.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

Aujourd’hui, l’entreprise a redémarré et a quasiment doublé son chiffre d’affaires par rapport à l’an passé.

 

« On a retrouvé tout ce qu’il fallait, et le sourire surtout. »

 

 

 

 

 

Retranscription écrite du témoignage :

 

Bruno : Bonjour, Bruno Fontaine, gérant d’une entreprise qui s’appelle FB45 donc qui se trouve dans le 89 à Villeneuve-sur-Yonne. Je me consacre à faire de la rénovation énergétique, et de la construction de pavillons neufs. 

Régis : Je me présente Régis Planchard, conseiller Rivalis sur la région et mon métier c’est d’accompagner les patrons de TPE dans le pilotage de leur entreprise. L’entreprise FB45 qui est dirigée par Bruno Fontaine avait un résultat négatif très conséquent. L’entreprise était confrontée à des problèmes de trésorerie, l’entreprise ne gagnait pas d’argent, avait des difficultés à négocier des encours avec ses fournisseurs, et Bruno Fontaine était à la recherche de solutions.

Il savait que sa trésorerie était déficiente, qu’il ne gagnait pas d’argent, mais il ne savait ni pourquoi ni comment résoudre ce problème. 

 

Bruno : J’ai connu mon conseiller sur un forum de la CAPEB, c’est là que j’ai rencontré la maison Rivalis, donc Monsieur Planchard, et d’autres personnes, et je suis resté sur Monsieur Planchard parce qu’au premier visuel ça m’avait paru sérieux. Le rendez-vous super, quelqu’un de chaleureux qui veut expliquer les choses, et puis qui connait son job. 

 

Régis : Je pense que le progiciel Rivalis, qui s’appelle d’ailleurs Henrri dans cette version beaucoup plus récente, permet à notre chef d’entreprise d’avoir une vision claire de sa situation. Nous avons préparé un travail prévisionnel, de façon à ce qu’il ait un objectif à tenir, un déroulé de son exercice en cours, voir où est ce qu’il veut aller. 

Bruno : Les actions qui ont été mises en place c’est simple, c’était de faire des devis avec une en-tête correctement, retrouver les marges sur les produits d’achats, retrouver les marges « sur les heures », recalculer tout le système, puisque je n’étais pas tout à fait à la pointe. Donc honnêtement avec la maison Rivalis tout est là, il suffit d’y travailler, de suivre ce qu’on nous dit, et de vraiment se remettre en question quand il y a besoin. 

 

Régis : La suite de la relation avec Bruno c’est un accompagnement au long cours, à savoir que tout ce qui a été mis en place, tout ce que Bruno a découvert, tout ce qu’il a appris et que je lui ai montré, il a appris et maintenant il s’agit de durer. Ça veut dire que tous les mois, ensemble, tous les deux nous vérifions effectivement que les termes de l’objectif qu’il a fixé avec moi sont tenus, que les devis sont gagnants, et que la finalité de tout ça c’est qu’en fin d’exercice, son entreprise aura gagné de l’argent. 

 

Bruno : La rencontre ça m’a apporté que l’entreprise s’est relevée, elle a redémarré. Et elle a redémarré sur une période d’un an, sur une année on a doublé, on a retrouvé les marges. On a retrouvé tout ce qu’il fallait, et le sourire surtout.

 

Régis : Aujourd’hui le chiffre d’affaires de l’entreprise FB45 a quasiment été doublé puisqu’on est pratiquement à 50% d’augmentation de son chiffre d’affaire par rapport à l’an passé. 

Nos clients peuvent bien évidemment nous appeler parce qu’ils ont très souvent des questions, des interrogations et je suis là pour y répondre. 

 

Bruno : Mon conseiller c’est un ami on va dire maintenant, c’est mon mentor car quand il y a un petit quelque chose qui cloche « Allo Régis, j’ai ça, est ce que tu peux me ? » et tout se passe très bien c’est un partenariat.

Tags:

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales