Claude a retrouvé stabilité, confiance et motivation

26/04/2018

 

Claude a créé sa société ISOTECH en 2002, spécialisée dans les équipements de quai pour des entrepôts de logistique et la fabrication de portes sectionnelles résidentielles et industrielles. Claude avait besoin d’un soutien afin de répondre à ses interrogations.

 

Dès l’arrivée de Gilbert Frantz, Conseiller Rivalis depuis 7 ans, Claude a ressenti un apaisement. Tout d’abord, Gilbert s’est penché sur l’activité de l’entreprise, et s’est aperçu que les commandes étaient nombreuses. Le problème, c’est que l’entreprise ne gagnait pas d’argent à cause de marges trop faibles et de devis mals négociés.

« L’accompagnement Rivalis nous a apaisé ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, Claude a plus de données quant à la négociation des devis et sait quelles remises il peut appliquer en étant toujours rentable. Il a désormais de bonnes perspectives de développement pour son entreprise, et Claude est tout simplement remotivé.

« Notre Conseiller Rivalis est remarquable ».

 

Le rêve de Claude est désormais d’accueillir ses enfants au sein de sa société, afin de préparer tranquillement sa succession. De son côté, Gilbert part en retraite et laisse ISOTECH entre les mains expertes d’un confrère du réseau Rivalis.

 

 

 

 

 

Transcription écrite du témoignage :

 

Claude :

Dislaire Claude, Gérant et fondateur de la société ISOTECH créée en 2002, dans tout ce qui est équipements de quai pour des entrepôts de logistique et la fabrication de portes sectionnelles, résidentielles et industrielles. ISOTECH avait un réel besoin d’un soutien, d’avoir une personne qui puisse répondre à nos interrogations. Le premier rendez-vous, la relation a tout de suite été sympathique, basée sur la technique de gestion et l’éclaircissement sur beaucoup de questions. ISOTECH a tout de suite ressenti un apaisement.

 

Gilbert :

Gilbert Frantz, je suis conseiller Rivalis depuis sept ans sur la Moselle Nord et une partie du Luxembourg. Lorsque je suis arrivé, la société était dans une sorte de... Dans le creux de la vague, on va dire pour parler clair. Il y avait une certaine démotivation qui était perceptible. Les clients n’étaient pas forcément au rendez-vous. La rentabilité n’était pas là. Il fallait véritablement remettre un petit peu les choses dans l’ordre et relancer la machine. Les premières choses que l’on a fait, c’est de regarder un petit peu le carnet de commandes, ce qui était en cours au niveau des devis. On s’est aperçu que la charge de travail n’était pas si mauvaise que cela finalement, mais qu’il y avait du travail à faire au niveau des marges notamment et puis de la rentabilité des devis. On s’est aperçu au bout de cinq mois et demi déjà qu’il y avait un résultat très probant et cela a donné véritablement de l’élan pour la suite.

 

Claude : 

Les actions, cela a été de reprendre un petit peu tout ce qui est commande, le relationnel, les devis toutes ces choses-là. Et on a remodelé, revu et corrigé ce qui n’allait pas. Les résultats qu’a apporté Rivalis au sein d’ISOTECH, c’est cette stabilité, cette reprise de confiance, puisqu’à un moment on a perdu un peu pied, et avec le logiciel cela nous a permis de réétablir avec efficacité et simplicité, de donner une bonne perspective et d’avoir une fermeté quant à la négociation des données. Cela nous a remotivés.

 

Gilbert : 

On a commencé à développer la société au sens commercial, c’est-à-dire de donner une dynamique de développement à la société et non plus de rester simplement sur son activité de base. Les résultats, c’est qu’aujourd’hui, les clients sont plus nombreux. La société est plus connue, on a une notoriété qui s’installe tout doucement. Il ne faut pas s’arrêter, il faut continuer et il y a d’autres projets pour l’avenir. Le rêve professionnel aujourd’hui, il est un petit peu au bout puisque j’arrive au moment de la retraite. L’objectif véritablement c’était d’aider les chefs d’entreprise et puis d’apporter quelque chose aux petites entreprises.

 

Claude : 

Le conseiller de Rivalis, on l’a trouvé remarquable. Voilà ce que cela nous a apporté au quotidien : une facilité. Mon rêve aujourd’hui, pour ISOTECH, toujours avec l’accompagnement de Rivalis, est de pouvoir la transmettre, sous un point de vue plus personnel à mes enfants qui ont atteint un âge aujourd’hui qui pourrait déjà commencer à travailler au sein D’ISOTECH et pourquoi pas reprendre la société dans l’avenir.

 

 

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

Rivalis - 10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales