On est beaucoup plus sereins !

26/02/2020

Mickaël est charpentier couvreur à Castelnaud-la-Chapelle en Dordogne. Avant Rivalis, son entreprise avait des difficultés et elle était en danger.

 

Pour Mikaël qui est un très bon artisan, la gestion de son entreprise lui semblait floue. Lui et sa compagne Sophie, secrétaire dans l’entreprise, étaient très stressés et n’arrivaient pas à se rémunérer.


Mickaël a rencontré son Conseiller Rivalis dans une association d’entrepreneurs. Ensemble, ils ont regardé les bilans antérieurs et ils ont mis en place un nouveau prévisionnel en intégrant tout ce qui pouvait rendre l’entreprise plus rentable.

 

 


« Grâce à l’outil on sait où on va »


Aujourd’hui Mickaël sait combien d’heures il doit passer chez chaque client au maximum et il connait l’impact de chaque heure supplémentaire sur la rentabilité. 


Le taux horaire a été revu afin que chaque devis paye non seulement la main d’œuvre et la marchandise, mais aussi l’ensemble des charges et les salaires.


« Au moins on est plus sereins, on sait que ce qu’on fait, ça rapporte de l’argent »


Maintenant, Mickaël et Sophie peuvent passer plus de temps avec leurs enfants. Leur entreprise est de plus en plus rentable et participe à financer leur projet de vie : acheter leur maison.

 

 

 

 

Retranscription écrite du témoignage :

 

 

Mickaël :

Je suis Mickaël, artisan charpentier couvreur sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle en Dordogne.

 

Sophie : Sophie, je suis sa compagne et je suis secrétaire dans l’entreprise.

 

Mickaël : J’avais quelques difficultés au sein de mon entreprise, c’était un peu… on va dire flou dans l’ensemble niveau gestion et niveau rentabilité surtout de mon entreprise.

 

Thierry Danse : J’ai rencontré Mickaël dans une association de patron, il avait des difficultés quand même assez sérieuses. L’entreprise était en danger, il n’arrivait pas à se rémunérer et également, forcément ils étaient très stressés. J’ai rapidement détecté que c’était un vrai professionnel qui connaissait très bien son métier et qu’il y avait un potentiel.

 

Mickaël : On a regardé nos bilans antérieurs, il nous a refait un nouveau prévisionnel avec tout ce qu’on n’avait pas facturé, un manque à gagner, les marges qu’on avait manqué sur nos matériaux, et tout ce qu’on pouvait mettre en place au sein de l’entreprise pour être beaucoup plus rentables au jour d’aujourd’hui.

 

Thierry Danse : Donc aujourd’hui je les accompagne pour mesurer la rentabilité de chaque chantier, de chaque devis avant de le proposer au client.

 

Mickaël : Grâce à l’outil on sait où on va quoi, ça c’est sûr.

 

Sophie : Tous les matins j’allume l’ordinateur, je regarde tous les impayés, les gens que je dois relancer dans la journée.

 

Mickaël : Nous on sait le nombre d’heures qu’on doit passer chez notre client. Notre client paye par exemple 20 heures, si on fait 22 heures on sait que ça sortira de notre poche et qu’on sera plus du tout rentable. C’est très simple d’utilisation, c’est très clair. On a changé forcément le taux horaire qui ne correspondait plus du tout au taux horaire actuel, les marges des matériaux, et après on a mis en place beaucoup de choses, des frais annexes qu’on n’avait jamais mis en place au sein de notre entreprise.

 

Thierry : Je les ai accompagnés pour faire en sorte qu’à chaque fois qu’ils font un devis, chaque devis paye bien sûr la main d’œuvre que l’on met, la marchandise, mais paye l’ensemble des charges de l’entreprise, y compris leur salaire décent et y compris leur projet de vie : financer leur maison. Quand je suis arrivé ils facturaient moins d’une heure sur deux : une heure sur deux vendables n’étaient pas facturées.

 

Mickaël : Aujourd’hui je facture 115% de mes capacités de vente en fait. Depuis qu’on a mis l’outil en place au sein de l’entreprise nos endettements ont fortement baissés et on estime que dans les quelques mois à venir on aura sorti la tête de l’eau complétement.

 

Sophie : Grâce à Rivalis et à Thierry !

 

Mickaël : On est une entreprise familiale donc Thierry est vraiment rentré au sein de notre entreprise et travaille avec nous au quotidien.

 

Thierry : Ils gagnent du temps, donc ils sont beaucoup plus sereins, ils peuvent se concentrer à leur famille.

 

Sophie : On se prend moins la tête, on est plus à l’aise, on est plus décontractés. Au moins on est plus sereins, on sait que ce qu’on fait ça rapporte de l’argent, c’est pas pour rien. On ne travaille pas pour la gloire, comme on dit.

 

Mickaël : Si on ne s’était pas rencontrés il y a quelques mois, je n’aurais peut-être pas continué mon activité professionnelle. Et on a pu trouver des solutions et se tirer la tête de l’eau. Donc je remercie Thierry et la méthode Rivalis, c’est sûr !

 

 

 

 

Please reload

Tags
Derniers billets
Please reload

Suivez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
  • YouTube

10 Grand Rue 68280 Logelheim - 03 89 41 00 52Mentions légales